Le point de vue d’EHD sur la situation sanitaire actuelle

 

« Le Covid m’a volé un bout de ma jeunesse » (Le Soir, 30/31 janvier 2021)

Les médias ont récemment et avec force relayé la souffrance de la jeunesse privée de liberté, de contacts, de fêtes, de projets…« Une jeunesse sacrifiée », lit-on.

On ne peut que comprendre ces jeunes. Comme on comprend aussi la souffrance des personnes du troisième âge auxquelles « on enlève des années de vraie vie ». Ou des enfants qui reçoivent trop souvent l’angoisse des adultes – masqués- qui les entourent. Comme des couples séparés par l’interdiction de voyager, des professionnels qui voient leurs affaires s’effondrer, des artistes bloqués dans leurs projets, des sportifs à l’arrêt, des soignants aux premières lignes de la souffrance et de la mort… Le Covid frappe tout le monde !

Et… qu’en est-il de vous, les enfants malades ?
Depuis près de quarante ans, les enseignants bénévoles de l’Ecole à l’Hôpital et à Domicile vont à votre rencontre alors que la maladie vous éloigne de votre vie normale, de vos amis, de vos activités et de l’école. Ils s’asseyent à côté de vous, vous amènent le savoir, la culture, mais aussi leur écoute, leur savoir-faire pédagogique, leur présence et leur soutien chaleureux. Ils vous aident ainsi à traverser la tempête de la souffrance et des soins qui vous est imposée.

Chacun des membres d’EHD a appris beaucoup de vous. Ils regardent vos yeux combatifs, ils admirent votre volonté, ils vous voient serrer des dents quand les traitements sont lourds, ils tremblent quand vous semblez fragiles, respirent avec vous et vos proches quand les nouvelles sont bonnes. Ils se réjouissent aussi des apprentissages qu’ils partagent avec vous et qui vous ouvrent des fenêtres prometteuses vers l’avenir, quand tout ira mieux…

Aujourd’hui, vous êtes « doublement confinés », par la maladie et par le Covid. Et nous en sommes désolés. Par crainte de vous amener le virus, mais aussi parce que seule une démarche de discipline collective nous sortira de cette pandémie, nous ne pouvons plus venir vers vous autrement qu’à distance. Au téléphone, par courrier ou par les supports numériques de l’enseignement à distance, nous continuons à vous soutenir. Autrement, différemment présents, mais avec autant de conviction et dans l’espoir de très vite retrouver notre proximité avec vous.

Vous êtes des jeunes formidables. C’est votre exemple qui doit tous nous inspirer. Comme avant, vous nous montrez votre force et votre détermination. Vous savez que sous les masques se cachent les sourires. Et que de cette épreuve vous sortirez changés, mais plus déterminés.

C’est tout ce que je souhaite à toutes les personnes que le Covid-19 contraint à une vie moins libre et moins joyeuse. Ensemble – et rien qu’ensemble- grandis par la maturité acquise face aux restrictions, nous reconstruirons le monde qui vient !

Françoise PERSOONS
Directrice EHD